L'histoire longue et la culture brillante
La cloche de Pyongyang
2023-03-30
Visite163
Bon0

La cloche de Pyongyang

La cloche de Pyongyang qui est connue depuis longtemps comme spécialité de Pyongyang du fait que son tintement clair et grondant est entendu même en dehors de plus de 100 ri (40 km), est un des précieux patrimoines culturels de la nation coréenne.
La genèse de la cloche de Pyongyang est très longue mais la date exacte où cette cloche a été fontée pour la première fois n’est pas connue. Selon l’enregistrement de l’histoire, la cloche de Pyongyang avait été accrochée dans la tour de guet de la porte Taedong avant d’être déplacée à la terrasse du Nord de la porte Taedong en 1714, mais plus tard elle a été cassée par l'incendie.
La cloche a été remoulée en 1726, plus grande que la cloche originale, et elle est transmise jusqu’à aujourd’hui.
Sur la surface est écrit la description que cette cloche a été moulée à la plaine ouest du pavillon Pubyok du mois de juin au mois de septembre 1726 et est écrit aussi le motif de fabrication de cette cloche.
La hauteur de la cloche est 3,1 mètres, le diamètre de la bouche 1,6 mètres et le poids 12 tonnes et 914 kilogrammes.
La cloche se voit imposante du fait qu’elle est bien harmonisée et équilibrée. Au croc de la cloche, sont sculptés délicatement un dragon bleu et celui jaune brun qui sont réciproquement mêlés.
Avant jusqu’à 1894, dans le château de Pyongyang, toutes les portes ont été ouvertes à la matinée (4 heures) et fermées à la nuit (22 heures) à la fois par le tintement de cette cloche. Et tous les évènements en particulier envahissement des ennemis, catastrophe naturelle, jour de l’An par le calendrier lunaire ou évènement heureux sont annoncés par cette cloche.
Les impérialistes japonais qui avaient occupé la Corée au début du 20e siècle, ont empêché de tinter et même de s’approcher de la cloche de Pyongyang, en disant qu’elle est symbole de la nation coréenne et qu’il y a dans son tintement l’âme nationale.
Le 1 janvier 1946 à 0 heure où le peuple accueille pour la première fois après la Libération, le Nouvel An solaire, le Président Kim Il Sung a fait résonner la cloche de Pyongyang et ainsi il a ajouté au peuple plus chaudement la joie et l’émotion de la Libération.