La RPDC d'aujourd'hui
Fille cuisinière devenue la députée
2023-12-26
Visite1270
Bon1


Fille cuisinière devenue la députée


Au mois de septembre 1948, a eu lieu la première session historique de la première législature de l’Assemble populaire suprême. Parmi les députés participant à la session, il y avait une femme députée appelée Kim Tuk Ran, venue de l’arrondissement de Thaechon, province du Phyong-an du Nord.
Avant la Libération (15 août 1945) elle est née comme 8e enfant de la famille très pauvre. Du fait que la famille vivait dans la gêne, sa mère a abandonné au milieu de la nuit cette nouveau-née comme caillot de sang sous un arbre dans la montagne, derrière le village.
Mais le lendemain soir, un vieillard du village a aperçu ce bébé qui pleurait sous l’arbre et l’a emportée pour la faire rejoindre sa mère, dit-on.
Née dans une telle famille malheureuse, elle a été, depuis son enfance, la cuisinière d’un propriétaire foncier et a subi toutes sortes d’humiliation et de mépris.
Rien qu’après la Libération du pays, elle a pu avoir sa terre cultivable distribuée et a pu vivre comme être humain ayant les droits égaux avec les hommes.
La femme Kim Tuk Ran a travaillé jour et nuit dans un seul désir de vouloir répondre aux bienfaits du pays qui lui a donné une vie heureuse. Au cours de ses travaux, elle est devenue responsable comptée parmi les meilleurs dans l’arrondissement et même élue députée de l’Assemblée populaire de Corée du Nord (d’alors) aux premières élections démocratiques.