La RPDC d'aujourd'hui
La lettre qu’il a reçue (5)
2024-01-22
Visite1372
Bon0


La lettre qu’il a reçue (5)


Dans chaque ligne de lettre, le sentiment ardent de la femme retentissait, semble-t-il.
« … M. le médecin, toute la nuit j’ai trié et encore trié pour trouver des expressions excellentes, mais je n’ai pas choisi d’autre mot que merci. Et excusez-moi.
Vous êtes vraiment bienfaiteur de ma vie. Quand toute la famille était en souci, vous avez défendu mon bras avec toute votre âme, et alors vous avez retrouvé l’allégresse générale perdue de notre famille.
Vous avez chauffé mon cœur gelé par les soins chaleureux plus que du feu. Avec la pensée que vous êtes vraiment reconnaissant, je suis vraiment gênée de n’avoir pas vécu loyalement jusqu’à maintenant devant la société et la collectivité, en pensant seulement jusqu’ici moi-même. … »
En lisant et relisant la lettre de la femme qu’elle travaillerait beaucoup par les mains défendues grâce au système sanitaire socialiste, traitées par les travailleurs de service médical, Ko Mun Sik a senti au maximum la fierté extraordinaire d’être devenu le médecin.
Par avoir tel chic, on passe les nuits et les nuits blanches et même on sacrifie généreusement du sang et de la chair, soit-il.