La RPDC d'aujourd'hui
Doctorat obtenu à l’âge avancé de 80 ans
2024-02-03
Visite1411
Bon0


Doctorat obtenu à l’âge avancé de 80 ans




La vieille femme dans la photo est la femme vétéran de guerre qui s’appelle Pak Pong Sil. Elle habite à 15 inminban de la commune de Tongdaewon No 1, arrondissement de Tongdaewon, ville de Pyongyang.
A l’âge avancé de 80 ans, elle a obtenu le doctorat.
Chaque fois qu’elle se reporte à la vie passée, elle dit toujours à ses enfants comme ce qui suit : Quoique ici ne soit pas mon pays natal où je suis née et que je n’avais pas de parents et de frères, mais la patrie m’a aimée et s’est occupée de moi par l’amour de vraie mère jusqu’à aujourd’hui, et c’est pourquoi, la patrie est le tout de ma vie.
Quand elle était petite, son rêve était d’apprendre à souhait.
Avant la Libération du pays (le 15 août 1945), son père qui était porteur et sa mère qui faisait la lessive aux pièces, même ils avaient à peine de quoi vivre, faisaient l’impossible pour que leur fille seule, entre 3 enfants, puisse faire ses études, mais leur espoir n’est pas réalisé.
Grâce à la Libération du pays du 15 août, le cœur de Pak Pong Sil qui était à l’âge de 10 ans, a été transporté au maximum de joie par le rêve d’études, mais son rêve a été brisé par l’occupation des impérialistes américains en Corée du Sud.
Pendant la guerre de Libération de la patrie, quand Séoul a été libéré, Pak Pong Sil a été la première à s’enrôler dans l’armée de volontaires. Et grâce à la mesure bienveillante du Président Kim Il Sung, elle était rappelée du front et elle a pu faire ses études à l’Université Kim Il Sung et après la sortie de l’université, elle était en chaire qu’elle a tant souhaitée ardemment.
Ayant le désir ardent de répondre à la faveur du pays qui lui a donné la joie de vivre et qui lui a assuré tous les rêves, elle a mené invariablement pendant plusieurs dizaines d’années ses recherches pour fabriquer l’agent poisseux de haute intensité, nécessaire impérieusement dans les chantiers de construction, et elle a enfin réussi.
Et c’est pourquoi, il y a 5 ans, elle a reçu le certificat de doctorat et la médaille de docteur sous les félicitations de tout le monde.
Avec le temps, ses cheveux sont devenus blancs, mais aujourd’hui même elle continue à marcher le chemin de réponse avec l’ardeur ardente et l’esprit invincible pour la défense de la patrie.